L'image numérique

Refugehof 118, Bus 0104
3000
Leuven
Belgique

Tel : +32(0)16/25 18 83
Mob : +32(0)486/43 55 28
danny@brison.be
Skype : dannybrison

 ACCUEIL Activités, Biographie Liens utiles Posters impression Imag

Le fichier numérique, obtenu apres correction et cadrage, doit être considéré comme remplacement de la diapositive (Ekta) qui était livrée dans l'ère argentique.

Cela signifie que la prise de vue obtenue avec une camera numérique n'est pas encore une image finale ou une image prête a l'impression (offset ou numérique) et que d'autres manipulations sont encore nécessaire avant de procéder a cette impression.

Le fichier étant en RGB doit, si nécessaire, être transmis en CMYK en fonction de l'usage final. Eventuellement l'image doit être corrigée en fonction de densité et gamme de couleurs.

 

www.pbase.com/dannybrison

Correction des photos - PhotoShop

Un élément important pour la correction de l'image est de conserver le plus possible de détails dans les parties claires (les blancs), les moyennes et les sombres (les noirs).

En général j'emploie les réglages suivants :
Sur la caméra je sous-expose l'image d'un tiers ou un demi de diaphragme, selon les possibilités de l'appareil. Cela pour sauvegarder le plus possible de détails dans les parties claires de la photo.
Les parties foncées sont plus faciles à corriger que les claires, donc si les zones noires sont sous-exposées, cela se corrige assez facilement. Par contre si dans les parties claires il n'y a plus de détails, se n'est pas possible d'en rajouter puisque rien n'y est présent.
La température de couleur est réglée automatiquement par la caméra. Normalement la caméra fait cela très acceptable et ainsi on photographie plus vite.
Je n'emploie jamais les réglages sur la caméra comme : "portrait, paysages, etc". La seule fonction que j'emploie est "photo de nuit", parce que celui-ci donne les détails dans les prises de vues nocturnes. Par contre je préfère d'employer les possibilités de PhotoShop ou un autre logiciel, car les résultats sont dans la plupart des cas meilleurs et plus élaborés que ceux de l'appareil photo.

Dans la manipulation de l'image il y a beaucoup de façon différentes de travailler. On peut par exemple optimaliser l'image automatiquement par le logiciel. Parfois cela donne des résultats très satisfaisants.

Le système que je préfère est de diviser la photo en trois parties séparées. Une claire, une partie moyenne et une sombre. Chaque partie est placée au dessus de l'original comme calque et traitée séparément pour la densité, contraste, couleur, netteté, etc.
Dépendant du résultat désiré ou le sujet on peut gommer certaines parties, se qui montre alors le calque inférieur.
Après les calques peuvent être assembli se qui donne un photo contrastée mais avec des détails dans toutes les plages.

Cette façon de travailler donne un meilleur résultat que de traiter la photo dans son ensemble. Par exemple traitée dans le contraste on perds des détails dans les parties claires pendant que les moyennes sont améliorés.

C'est plus complexe comme travail mais c'est finalement un des avantages de la photo numériques. Dans l'ère de l'argentique on avait du papier photo contrasté, normal ou doux comme seule solution.